Ce matin au JO, un décret comme on en voit peu. Il abaisse la taux d'un prélèvement à 0%. La raison : il y a trop d'argent dans les caisses... Avouez que c'est un peu à contre courant de la situation générale !

Il s'agit de la cotisation annuelle obligatoire que les collectivités territoriales et les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre, dont le nombre d'habitants est supérieur à 1 000 habitants, doivent verser au fonds d'allocation des élus en fin de mandat. Cette allocation est destinée aux élus qui avaient arrêté de travailler pour se consacrer à leur mandat, afin de les aider à retourner à la vie active. Les députés ont un système équivalent (qui a subi des foudres de poujadistes de tout poil).

Le dispositif est utile, mais ne concerne finalement pas tant de monde. La cotisation ayant été calculée très large, les caisses sont pleines et il y a de quoi voir venir puisque la prochaine vague "d'utilisateurs" arrivera après les municipales de 2014.